Photos, livres, aventures.

Bastille tango









 Bastille tango est sans conteste un des trois meilleurs livres de Jean-François Vilar que j'ai lu jusqu'à présent.
Sur trois.
Les deux autres étant Les éxagérés et C'est toujours les autres qui meurent. Le tout très disponible en poche et hautement recommandé.









5 commentaires:

Julien a dit…

Cher Antoine, il faut lire "Nous cheminons entourés de fantômes aux fronts troués"...malheureusement indisponible en poche...

antoine peuchmaurd a dit…

C'est vrai. D'ailleurs, j'ai même de la chance car quelqu'un me l'a offert (au Seuil), et bizarrement je ne l'ai pas encore lu. Mais ça viendra!

Ubu a dit…

Curieux, je viens de traverser coup sur coup "Passage des singes" et "Etat d'urgence" (son second et son troisième) la semaine dernière, et entame aujourd'hui "Djemila", aucun de ceux-là disponibles en poche. Aucun n'est aussi fort cependant que "Nous cheminons..." et que les magnifiques "Exagérés", avec Victor, le photographe qui tire plus vite les ombres que personne.

Anonyme a dit…

bonjour,

qui saurait dire ce qu'est devenu Jean-François Vilar aperçu il y a quelques années pour la dernière fois en errance à Prague ?

antoine peuchmaurd a dit…

Oui, j'avais déjà entendu cette rumeur pragoise. C'est étrange quand même de disparaître comme ça, et en tous cas bien dommage pour ses lecteurs.

Pour Ubu: j'ai sous les yeux une version de poche absolument affreuse du Passage des singes, et dédicacée! (à mon père).