Photos, livres, aventures.
Inferno, hommage à Lezema Lima, par Jorge Camacho.


Pour une fois, ce soir, j'ai appris quelque chose sur Facebook. Pas une bonne nouvelle, mais disons une vraie nouvelle. Jorge Camacho, le peintre surréaliste cubain, vient de mourir, et avec lui une des dernières grandes figures du groupe surréaliste "historique".
Ce que je ne comprends pas, ce sont les personnes qui ont jugé bon de préciser "j'aime" sous la très sobre information, comme s'il s'agissait d'une photo de mariage de leur cousine.


Pour en finir avec les paradoxes du monde moderne, voici une vidéo de Camacho au travail.















.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Regarder un peintre à l'oeuvre c'est comme voir les oies revenir. Ça troue. C'est comme regarder la vie se débattre. Merci. z.

edwood a dit…

J'aime!

Anonyme a dit…

Belle vidéo.
J'espère qu'il est réellement parti se promener dans son tableau.

Louise et Pascale.

David Nadeau a dit…

j'ose cracher sur la mort et je mords le cachot de la joie
mes mâchoires cassent la cage d'os

le chaos jauge la roche du mage