Photos, livres, aventures.

Monte-charge



Lentement mais doucement, selon ma devise, je poursuis mon exploration de Montréal.
De ces deux photos, j'aimerais tirer une carte postale, mais je suis incapable de choisir entre les deux.
Aidez-moi en votant pour votre préférée!








13 commentaires:

kwarkito a dit…

Je préfère la seconde

antoine peuchmaurd a dit…

Merci!

Anonyme a dit…

la deuxième, certainement

dn

th a dit…

Je préfère la première : composition plus cinématographique, palette chromatique plus riche, rime discrète des deux taches rouges (l'alarme incendie décolorée sur le pilier central à l'avant-plan et le chiffon à l'arrière-plan).

S.M. a dit…

La première sans hésitation ! Pour ce qu'elle suggère... ou pas. On n'y voit pas tout, c'est à dire qu'on peut tout y voir, non ?

Anonyme a dit…

La première. Comme pour ta question on est face à un choix, mais dans cette photo, où se diriger ? La peste ou le choléra ?

amb

achillée a dit…

je te dirais la premiere, car plus d'ouverture et de possibilité

antoine peuchmaurd a dit…

Merci pour vos commentaires, il semblerait donc que la deuxième l'emporte. Il se pourrait donc qu'elle se transforme en carte postale la prochaine fois que j'en ferai une série.

Anne Marbrun a dit…

Moi, c'est la deuxième.

Bernard Camus a dit…

Comment ça, «il semblerait que la deuxième l'emporte»? On ne sait plus compter, capitaine Peuch? D'autant plus que mon vote va aussi à la première : elle sent meilleur et la composition musicale est plus stridente.

Alen Leoz a dit…

Ce qui me gêne dans la seconde c'est le côté ascenseur (voir le bas): j'aime pas être trimbalé. Donc la première, à gauche mais c'est de la triche. Donc vous seriez aimable comme certains de ne pas nous demander notre avis et de nous mettre où bon vous semble. En plus il manque les plafonds craquelés et sans tags, bref les pays qu'on invente.

Anonyme a dit…

Je préfère nettement la photo du bas, qui happe plus sûrement le regard.
Joël G.

Martine et Augustin a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.