Photos, livres, aventures.

Le fauteuil hanté

Et de cinq!
En moins d'un an, après Jean Bernard, Jean-François Revel, Bertrand Poirot-Delpech et Jean-François Deniau, Henri Troyat est donc le cinquième immortel à être parti gratter les pissenlits par la racine avec la pointe de son bicorne. Décidément, si l'Académie ne stoppe pas l'hémorragie, il va bientôt y avoir de l'écho sous la coupole.
L'ombre de Gaston Leroux planerait-elle sur le quai de Conti?

Pire. Et si Chirac, grisé par le succès que des milliers d'abrutis font à son "livre", se préparait le terrain pour occuper ses vieux jours aux côtés de son vieux copain Giscard d'Estaing?

Au lieu de lire les entretiens de Chirac, il serait plus judicieux de lire Rhésus, de Héléna Marienské, qui est un des rares romans a établir un lien étroit entre le président de la République, le ministre de l'Intérieur, un singe bonobo particulièrement vicieux, un académicien et une maison de retraite pour vieillards lubriques. C'est loin d'être le livre du siècle, mais dans son genre c'est drôle.




********
Rhésus, P.O.L., 2006, 320 p., 19 euros, 35,95 $Can.


.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Et de six : Pierre Moinot hier !

antoine p. a dit…

God dam it!