Photos, livres, aventures.

Et les couleurs








L'emballage, la couverture, l'apparence générale sont, on le sait, d'une importance capitale ; cette fameuse première impression qui doit être la bonne, ce petit plus qui n'est pas donné à tout le monde, on a beau vouloir refuser de jouer à ce jeu là, on ne maîtrise pas ce genre de pulsions.
Par exemple, je ne connaissais ni Pascal Garnier, ni Marcus Malte, ni David Toscana avant de croiser leurs livres sur les tables des nouveautés, et je dois avouer que pour une fois c'est avant tout leur couverture qui m'a attiré, et seulement après la confiance que l'on accorde à un éditeur ou à une collection.
Il faut dire qu'ils ont en commun d'être publiés par Zulma, qui a le bon goût et la chance de faire réaliser ses couvertures par David Pearson, qui avait déjà fait ses preuves chez Penguin.





_____________________________________
Merci à Thierry Horguelin de nous avoir éclairé le coin du pingouin.

















2 commentaires:

th a dit…

Elles sont en effet très réussies, les nouvelles couvertures de Zulma.
Pearson a travaillé notamment pour Penguin et l'on peut découvrir son travail sur son site :
http://www.davidpearsondesign.com/

Voir aussi (si je peux me permettre):
http://locus-solus-fr.net/?p=260

Appas a dit…

La couverture de A brief history of infinty m'hypnotise.