Photos, livres, aventures.

Du bruit, de la fureur et des orang-outans

Y a t-il une vie en dehors du travail? Quand on officie comme moi dans une volumineuse librairie, en période de pré-prix littéraires, submergé par un tsunami quotidien de nouveautés et de réassort "spécial Noël", la semaine de la sortie du dernier volet des aventures du magicien acnéique dont la seule évocation provoque le bruit et la fureur, alors la réponse est non.

Heureusement, le soir, avant de me consacrer quelques minutes au sommeil, j'offre à mon esprit un moment de répit salvateur. Il faut dire que le bateau que nous attendions à finalement accosté et que, profitant de la longueur démesurée de leurs bras pour précéder les rats dans leur course, les orang-outans ont quitté le navire pour venir se glisser entre les pages d'un livre blanc que je m'apprêtais à lire.

Il s'agit bien évidement de Sans l'orang-outan, le nouveau et très bon roman d'Éric Chevillard, que nous ne présentons plus.







1 commentaire:

ARTE RUPESTRE a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.