Photos, livres, aventures.

Jour J
















Jour J, H-2.
Voilà, dans deux heures commencera le vernissage de ma première exposition à Montréal. Évidemment, c'est pour moi tout un symbole. D'intégration d'abord, avec cette première depuis que je suis devenu résident canadien, mais aussi, et surtout, cela fait dix ans cette année que je suis venu à Montréal pour la première fois.
C'était en 1998, je venais tout juste d'avoir vingt ans, et c'est en découvrant Montréal que j'ai commencé à faire des photos. À l'époque je n'avais fait que passer par ici, mais déjà le quartier du Mile End m'avait ensorcelé et je savais qu'il me faudrait y revenir, et parmi les endroits où je revenais le plus volontiers, on trouvait déjà le café Romolo.
Plusieurs aller-retours et dix ans après, n'ayant abandonné ni la photo, ni l'idée de m'installer dans ce quartier, je continue à fréquenter assidûment le Romolo et il m'a semblé que c'était l'évidence même d'exposer ici.

Dans quelques jours j'aurais trente ans, et si tout va bien je pourrais prendre un peu de vacances en France à la fin de l'année. La boucle est bouclée.








7 commentaires:

Patrick Coutant a dit…

Alors merde... et bon anniversaire anticipé mon cher Antoine... Et continue de vivre ton rêve d'images et de mots... Vraiment.
Patrick

th a dit…

Le chapelier fou et le lièvre de mars te souhaitent un joyeux non-anniversaire.

Vernissage réussi ? Les absents auront-ils droit à des photos de la fête et du lieu ?

Annelolotte a dit…

Alors, cette expo?

antoine peuchmaurd a dit…

Annelolotte,
merci de demander pour l'expo. Le vernissage a été un succès, avec beaucoup de monde et beaucoup de vente! De quoi m'encourager à continuer.

Natalie Grange a dit…

Bon anniversaire Antoine ! Je viens régulièrement sur votre blog alors que je fréquente de moins en moins votre ancienne librairie. Votre départ n'y est pour rien, c'est plutôt mon déménagement professionnel en banlieue parisienne qu'il faut incriminer. J'espère que votre vernissage et vos vacances au pays des moustiques se passent pour le mieux. Graham Greene et moi-même vous adressons toutes nos pensées positives !

antoine peuchmaurd a dit…

Nathalie!
Damned, je ne savais pas que je vous comptais parmi mes lectrices, et vous m'en voyez ravi.
Le voyage fut bref mais agréable, et devrait me permettre d'alimenter cet ogre de blog en photos pour quelques temps.
Saviez-vous que la librairie va bientôt fermer définitivement?
Hélas, hélas...
Au plaisir.

antoine peuchmaurd a dit…

Cher Th, quel piètre correspondant je fais là.
Non, il n'y aura pas de photos du vernissage, car tout à la fête et nerveux comme un poux, je n'ai pas pensé une seconde à sortir mon appareil...