Photos, livres, aventures.

Journaux japonais



C'est un petit livre rose d'une centaine de pages que j'ai lu il y a environ deux ans et que, chose rare, je viens de relire (je me rends compte que le fait de ressortir mes livres pour en parler me donne envie d'en relire une grande partie sur le champ).
Nadia Porcar est française, mais elle a vécu au Japon (peut-être y est-elle encore aujourd'hui, je n'en sais rien), et donc Tatami pop est bel et bien une sorte de journal japonais. De l'humour noir pour supporter la déprime de son quotidien, quelques petites piques d'euphorie, des poèmes aussi, pas beaucoup mais quand même, à la façon de ceux de Carver (1) et de Brautigan. Un film vu la veille, deux dents arrachées, un coup de fil de sa mère, trois fois rien mais c'est assez.
C'est bien à Brautigan que l'on pense constamment, celui du Journal japonais et de Tokyo-Montana express. C'est assumé, elle ne le nie pas, le cite même. Il est aussi question d'un film qu'elle est en train de tourner en super 8 avec des amis, Jellyfish; or le film existe bel et bien.

Extrait:

"Hi Han

Des nouvelles de Fabrice Del Dongo. Ma cristallisation a fondu mais du coup, il me revient que les mots en an, je n'en connais pas des milliers. Empan. Portulan. Turban. Ottoman. Catogan. Ruban. Tympan. Élan. Alezan. Zan. Ouragan. Capitan. Afghan. Soleman (Souleyman). Perdican. Peter Pan. Ce n'est pas rien les mots en an. Sauf ortolan. Bizarrement. À cause de La Fontaine et de ses histoires de rats?

Pélican.
Une heure après.
Quand je vous disais, l'esprit d'escalier."

Du coup, je dois relire un peu de Brautigan, encore. Encore en hiver. Je remarque que c'est en hiver que je (re)lis les livres du grand Richard et des livres japonais (ou se passant au Japon). Pourquoi?


Tatami pop, de Nadia Porcar, éditions Pierre Mainard, 2004. (autre extrait)
Journal japonais, de Richard Brautigan, Le Castor Astral.

(1) Pour la poésie de Carver, voir La vitesse foudroyante du passé, éditions de l'olivier, 2006.


2 commentaires:

antoine p. a dit…

Un lecteur attentif a remarqué que le texte qui est mis en citation dans cette note apparaissait sur son écran de façon illisible (sur un mac). Personnellement, tout est lisible sur mon écran. Et vous, sur le vôtre?

th a dit…

Lisible en se brutalisant le cristallin. Avec un corps un peu plus gros, ce serait farpait.