Photos, livres, aventures.

Un rude hiver











Pinochet, enterré.
Saddam Hussein, suspendu.
Fidel Castro se promène en survêtement avec une perfusion dans le bras.
Et voilà qu'un Papon subclaquant ressort de son placard doré.

Décidément cet hiver les ordures se ramassent à la pelle.


Et moi j'ai eu la grippe alors que je ne suis même pas un tyran domestique!



3 commentaires:

drosil a dit…

Pinochet, Papon, d'accord, Saddam (le pion) à la limite, mais Castro, comme ça avec les autres trois, non?
Gardons nos ordures là ou il faut et le recyclage, là où il faut, cou donc, antonio!

antoine p. a dit…

Castro avec les autres? Oui, bien sûr!
Un pays dirigé par le même homme depuis presque 50 ans dans le culte de sa personnalité, où il n'y a ni élections, ni liberté de la presse, ni d'opposition politique, dans lequel les touristes sont tolérés pour faire vivre l'État mais qui garde son peuple en otage.
Castro qui loue le territoire de Guantanamo pour en faire une zone de non-droit à ceux-là même qui affament son pays...bel exemple de démocratie.
Alors oui, évidément, Castro dictateur, avec les autres.

Et entre temps l'infâme collabo est mort tranquillement dans son lit, c'est une honte!

drosil a dit…

Alors Antonissimo, je croyais que tu m'avais reconnu on ze Fidel cas ci haut il faut dire que je ne me suis pas forcement annoncé comme tel, vu que Drosil est le mot de passe qu'ils te font tapper et je me demande si j'ai attentivement rempli mon profil de blogueur à part, ayant une allérgie à laisser traîner des infos sur quiconque sur le net vu qu'il y en à assez déjà comme ça.

Bref une réponse à ta réponse pour qu'on en rediscute live quand ça te tente (si on a du temps à perdre... aussi) et si tu crois que ça te tente.

Je crois que Castro represente quelque chose pour la gauche et pour l'amérique du sud si on «oublie» certains détails auxuels je suis d'accord avec toi, il fait partie d'un autre temps aussi... d'autres valeurs où la fin importait plus que les moyens. (mais ça marche encore pour la droite on dirait, à en voir la politique italienne par exemple...)
Historiquement il y a une différence entre Pinochet Saddam, Papon, lui et les autres. En réalité il faurait TOUS les mettre aux poubelles ok, mais vraiment tous en commençant par ceux d'ici, ceux de France et ceux d'ailleurs.
Quand à la dictature vs la démocratie... quelle est cette démocratie, (ailleurs) dont tu parles? la liberté de presse, on définit un peu? démocratie bipartite (de droite) à l'américaine où il faut avoir des millions de dollars pour faire la campagne, liberté de presse quand tous les média sont achetés et dirigés par ceux qui financent telles campagnes... ou pensent idéologiquement du même côté, en général celui de l'argent qui peut se permettre d'être là, en avance sur les événements même, comme lors du débarquement en erythrée ( je crois) ou les marines débarquaient sous les spots des journalistes et télés... fallait voir ça! où à la française? avec une gauche caviar qui l'emporte quand ça va mal et une fois que ça semble aller mieux, la droite aussi reprend du poil de la bête...

Location de territoire: Le territoire est loué par le gouvernement américain pour 4 085 dollars par an (encaissé annuellement par chèque), depuis le 23 février 1903 (sous la présidence de Theodore Roosevelt). Fidel Castro s'est toujours vanté de n'avoir jamais encaissé un seul de ces chèques (sauf celui de 1959, année de son arrivée au pouvoir sur l'ïle). La base n'est accessible qu'avec le consentement des deux parties. Wikipedia dixit... il était loué pour 100 ans, mais les amérikains n'ont pas l'intention de partir... on ira leur dire, «hey man, allez-vous en... » Ou pas question que vous arriviez avec des présumés terroristes.. on peut leur dire mais le leur interdire sans user la force je pense que ce serait difficile.. Et Castro (qui n'en perd pas une) a publiquement condamné ce fait alors que Pinochet lui donnait plutôt des détails techniques aux interrogateurs. On peut se demander pourquoi d'ailleurs ils ont choisi Guantanamo les amis d'US pour y mettre leurs «terroristes» autremenet que pour des raisons d'interdiction d'utiliser la torture sur le territoire USien...

Quand au culte de la personne (alitée dernièrement), lequel ne se culte pas lui même? tu oublies que Castro ETAIT UN HÉROS?
Il y a une diférence entre pinocho, et Castro au dela des lunettes et de la barbe, comme il y aune différence entre Castro e Clinton, au delà du cigare je ne crois pas qu'ils avaient tout à fait les mêmes motivations, il n'y a que ce pouvoir qui à la longue corromprait n'importe qui... qui corromp, mais ce que castro à réalisé et ce que Pinochon à réalisé ne relève pas du même ordre... d'ou le recyclage qui s'impose, les idées au départ mon cher ami, les idées au départ...

Enfin, de toutes façons il y a tellement de choses que nous ignorons, que ça ne vaut même pas la peine d'en parler trop drastiquement, ou d'en parler plus longuement...

je croire...

Bloguistiquement parlant...
zumberto